Les Fondations de la Commision Voyages et Relations Franco-Tunisiennes

La commission "Voyages et Relations Franco-Tunisienne" est née le 16 juin 2010.

Après ce regroupement annuel chaleureux et fraternel que nous venons de vivre, le devenir de l' Amicale nous interpelle tous: que sera notre Amicale dans les 10 ou 20 prochaines années? Ses membres ne sont pas immortels!
Mais leur histoire,elle, est immortelle!

Avec l' accord de Lucien Raga et du Bureau, en février dernier, un groupe de travail s' est constitué pour réfléchir à ne pas laisser l'Amicale mourir de sa belle mort, mais continuer l' histoire de tous ces anonymes qui ont implanté les mines de phosphates et enraciné leurs histoires familiales dans ce Sud Tunisien..

Elle se compose à ce jour de : Jean-Claude Aloisi, Jean-Louis Baraban, Alain Delebecque, Jean-Paul Lahoud, Marithée Lannes-Ginoux, elle a pour objet de maintenir et développer des liens avec l' autre rive de la Méditerranée.

Comment développer ces liens ?

Du 24 au 31 octobre prochain un voyage en Tunisie aura lieu avec 4 enfants de 9 à 12 ans représentant, en 4ème génération des familles Chemouny, Noël et Ginoux.

Au cours de ce voyage nous pourrons prendre des contacts avec nos amis Tunisiens pour avancer sur :

Un partenariat scolaire entre deux écoles volontaires, l' une à Perpignan, l'autre à Metlaoui sur le thème

"EAU, ENVIRONNEMENT et DEVELOPPEMENT DURABLE

avec un projet pédagogique préparé par Jean-Claude Aloisi et l'IUFM de Perpignan ;
qui concernera des classes de CE2, CM1, CM2 et équivalentes en Tunisie.

Une autre action est engagée dans l' élaboration d' un questionnaire qui est une collaboration avec nos amis Tunisiens :

Melle Imen Hmidi de Metlaoui, étudiante à l'Université de Tunis qui conduit, à travers une thèse de Doctorat, un travail de recherche sur le patrimoine minier du sud Tunisien.

M. Bouslha Boukhari responsable administratif de la compagnie minière, mène lui aussi un travail de recherche sur l' histoire et la vie du secteur minier des phosphates.
Après un Master sur ce sujet, il prépare,lui aussi, une thèse de doctorat à l' Université de Sfax.

Ce questionnaire sera proposé à tous nos adhérents, les réponses que vous voudrez bien apporter et développer en termes de témoignages, pourront aider nos deux amis chercheurs dans leur travail d' écriture historique.

Voici donc un petit résumé du travail de la commission ; nous ne manquerons pas de vous tenir au courant au fur et à mesure de notre travail.

Amicalement vôtre, la vice présidente

Marithée LANNES-GINOUX